KESHIN
 - Esprit de Détermination -

 Concepts 


ZANSHIN :      

Après avoir neutralisé une attaque adverse, cela est décrit comme un retour au calme mais avec une persistance de ce qui vient de se passer : "C'est comme une goutte d'eau qui reste dans un bol après qu'il ait été vidé. Toute l'eau a quitté le bol (action totale) mais il en reste un peu comme s'il en était revenue." ; l'esprit retournant à son état originel.

La signification des idéogrammes qui composent le terme "Zanshin" est double : c'est soit la vigilance du corps, soit celle du cœur.
On peut traduire ce concept par  : Etat physique et spirituel d'alerte après avoir coupé, ou piqué un adversaire.

Dans le Zanshin, il y a une analyse de la situation globale face à l'adversaire tué ou des adversaire potentiels. Cela amène à une disposition mentale où nous restons en tension pour un éventuel combat supplémentaire. 
Il faut garder la pression de notre attaque, mais en en changeant la forme et la pensée.
On reste vigilant sur ce qui peut encore arriver. 

En Kendo il est souvent évoqué le "Cercle de Vie", qui est  un espace circulaire de sécurité autour de vous. Ainsi, s'il y a un adversaire qui pénètre dans ce périmètre, nous sommes susceptibles de subir une attaque : il y a danger !! 

Durant tout le kata de Iaido, jusqu'au moment où nous retrouvons notre place initiale, nous devons rester vigilant pour que personne ne pénètre dans cet espace. Cela explique pourquoi, à partir de la dernière coupe, la fin des katas est bien plus lente.
Pour cela, la vision, l'attitude, la vigilance et les sensations, permettent de percevoir toute action à notre encontre.
En résumé : on garde le "Hara" en tension avant de se mettre en Seiza, jusqu'au moment on l'on a reculé à la position de départ (ou en dehors du Shiai Jo), en se méfiant d'une attaque adverse à tout moment. 

Il faut mettre constamment un Seme ou un Kamae, à tout moment du Kata. Car si l'adversaire sent un relâchement dans notre "construction", il va profiter de cette faille pour nous attaquer.

Les dernières phases d'un Kata, après la coupe finale, forment la partie où le Zanshin va le plus fortement s'exprimer. Il faut être prêt à contre-attaquer dans toutes les directions et à tout moment.