KESHIN
 - Esprit de Détermination -

 Concepts 


SATSU JIN KEN / KATSU JIN KEN : 

Quand le sabre est employé sans réflexion, ou sans discipline, sans discernement ; il est destructeur, d'où son nom de « Le sabre de prise de vie » - Satsu Jin Ken
A l’opposé, quand, la personnalité développée du sabreur expérimenté le rend capable de résoudre calmement les problèmes et sans utiliser la violence ; nous appelons cela « Le sabre du don de la vie » - Katsu Jin Ken.

Ce concept peut être démontré avec le Kata Morote Tsuki, avec le pivot et la coupe qui s’en suit.
Dans une première forme, si l'on applique un rythme Jo Ha Kyu avec un Metsuke qui englobe l’environnement dans son entier et qu’on laisse une chance à l’adversaire de s’arrêter et de rompre le combat, nous sommes dans la situation du « sabre qui donne la vie » : Katsu Jin Ken. C’est le principe du Iaido.
Dans le iaido, il faut laisser une chance à l’autre. S’il veut fuir, on le laisse partir. Il faut aussi montrer que l’on n’a pas peur de mourir et que l'on est résolu à aller jusqu'au bout.
Au contraire, sentant un ennemi arrivant dans le dos, si on pivote rapidement pour l’attaquer spontanément, on ne lui laisse aucune chance, tant notre contre-attaque est foudroyante et que notre sabre écarte le sien avec un fort Kiri Otoshi. Dans ce cas, nous sommes dans la situation du « sabre qui prend la vie » : Satsu Jin Ken. C'est le principe du Iai-jutsu.

Il faut éviter de détruire l’harmonie autour de nous. Le sabre qui donne la vie, n'est-il pas celui qui reste dans le fourreau ?