KESHIN
 - Esprit de Détermination -

 Concepts 


DAI KYO SOKU KEI :    

Grand, Fort, Rapide, Continu.
Ce concept devrait être connu dès le début de tout apprentissage en Iaido. Ce sont les quatre caractéristiques générales les plus importantes de la technique du sabre long ; étudiées dans l'ordre, elles seront mises en pratique auprès des débutants. 
Tout d'abord, l'accent sera mis sur de grandes actions, puis ensuite lorsqu'elles seront grandes, elles pourront être fortes. Une fois qu'une sensation de force interne se sera développée, la vitesse pourra être graduellement augmentée sans précipitation et sans hâte. Puis, quand les techniques seront grandes, fortes et rapides, elles pourront être rassemblées dans une méthode continue et régulière, séparées seulement par un Kime correct et une esquisse de Suki.

Toute action dans chaque kata comporte ces principes.

Dai : Grand :
Que se soit dans l'action du Nuki Tsuke,  du Furi Kaburi, du Kiri Tsuke ou du Chiburi, toutes doivent être réalisés avec des amplitudes suffisantes, mais non exagérées, sans se déséquilibrer, ni détruire la solide position que nous avons préalablement construite et placée dans le ventre (Hara).
Il faut faire attention à l'image que nous renvoient les Japonais car ils ont des sections de membres plus courts que les Occidentaux.

Kyo : Fort :
La force vient essentiellement du "Hara", avec des abdominaux forts et des jambes solides, acquis progressivement au cours des entraînements. C'est de là que part notre force qui devient ainsi notre force mentale.
Si on a les épaules contractées, toute la force est concentrée à cet endroit et il n'y a plus de puissance dans le Hara.
Au contraire, c'est en gardant cette force dans le ventre et en relâchant le haut du corps
que nous pourrons nous opposer à une menace adverse.

Soku : Rapide :
Après avoir maîtrisé les 2 premiers termes, le pratiquant pourra aborder ce troisième terme.
La notion de Rapidité ne veut pas dire avec précipitation, ni agitation, ni fébrilité.
J'ajouterais que j’ai relu le "livre des 5 roues" et, je le cite de mémoire : "Le geste du Maître paraît lent, mais il est rapide car il est dans le Temps".
En résumé, ce qui fait la vitesse, c'est l'accélération continue du mouvement
.

Kei : Fluide :
La notion de Fluidité veut dire que l'on ne doit pas voir de sous phases mais un ensemble homogène du début à la fin du Kata.
Il ne doit pas y avoir d'arrêt en tant que tel ; on doit garder une pression constante dans le Hara et enchaîner les actions les unes aux autres, sans coupure. Le sabre et l'esprit doivent être toujours en mouvement, avec des variations de rythme lent et rapide (voir Jo Ha Kyu).
 

En résumé :
En essayant d'appliquer Dai Kyo Soku Kei pendant l'exécution des Kata, sans précipitation, sans tension dans les épaules, en prenant conscience de maintenir le Hara fort, vous devriez sentir que votre exécution se métamorphose en une longue expiration............